News 01-03 2008

Orgueil - accueil Page Précédente Le VILLAGE Nouvel habitant? Ecole et Vie scolaire Albums photos Fêtes/loisirs Infos Utiles Associations Bulletins Informations de la Commune Bulletin Municipal Histoire du village Météorite Tourisme Les sites de l'état OR-C.A.N Déchets/tri sélectif

 

Page Précédente

Page mise à jour le samedi 12 avril 2008

Bonne et heureuse année à tous bilan rapide de l'année 2007 dans la commune 
Le nouveau Conseil Municipal      
Résultats élections Municipales 9 mars 2008
 

En vélo à travers l'Eurasie 
ADSL: attention à ne pas croire au Père Noël

Bonne et Heureuse Année 2008

Le webmaster vous présente ses voeux les meilleurs

L'année 2007 est finie, que peut on en dire ?  

Nous avons élu un nouveau député, Sylvia Pinel, et un nouveau Président de la république.

Dans notre village 21 enfants sont nés, un gage de solidité de notre village et de pérennité pour l'école qui est le principal centre de coût de la commune.
9 Orgueillois nous ont quitté laissant leurs proches dans la peine.

La construction effrénée qui caractérise le pourtour de Toulouse a gagné notre petit village avec pas moins de 3 projets de lotissements bien engagés qui permettront de construire 52 maisons. Avec 2 modifications du POS en 2007 on peut supposer que d'autres projets sont en cours.

2008 est là ! Que pouvons nous souhaiter :

- Que la municipalité qui se constituera en 2008 arrive à gérer la commune et à faire face aux défis multiples qui ne manqueront pas de se poser
- Que nos routes, systèmes d'alimentation en eau, réseau d'eaux usées, réseau d'eaux pluviales, fossés soient adaptés aux afflux de population et de constructions nouvelles
- Que notre station d'épuration tienne le choc malgré l'augmentation du nombre d'usagers
- Que la bonne humeur et la joie de vivre continue à régner
- Que le village se développe harmonieusement
- Que des emplois se créent dans la région et que tous puissent travailler et vivre décemment
- Que nos enfants continuent à disposer d'enseignements de qualité comme c'est le cas aujourd'hui dans notre école publique, notre collège et nos lycées proches (Fronton et Montauban)
- Que les nouveaux arrivants soient conscients que notre village est un village rural et ne peut pas fournir les services d'une grande ville

le Webmaster

Le nouveau Conseil Municipal

La liste conduite par le maire sortant, Monsieur Michel Meesseman, a obtenu l'ensemble des sièges lors du premier tour (voir ci-dessous le résultat du vote).

La première tache des nouveaux conseillers municipaux a été d'élire le Maire et les adjoints. Voici la composition du Conseil Municipal :

Maire : Monsieur MEESSEMAN Michel
1ère adjointe : Madame POTIER Anne Marie
2ème adjoint : Monsieur FIORETTI Robert
3ème adjoint : Monsieur BARRES Jean Pierre
4ème adjoint : Madame MASSON Jacqueline

Conseillers municipaux :
Mesdames GONZALEZ Annie, GUY Marie-Elisabeth et MARTINS Cécile.
Messieurs LLORENS Jean Jacques, TOMAS Sébastien, MARCOUX Manuel, MERCADAL
Jérôme, PETIT Martial, ESTAVES Gérard et ROUMOIS Philippe.

Premier tour des élections municipales : dimanche 9 mars 2008

Le premier tour des élections municipales est terminé, il n'y aura pas de second tour, la liste emmené par le Maire sortant, Monsieur Michel Meesseman a obtenu plus de 50% des suffrages exprimés (355 voix) et plus du quart des inscrits (218 voix).

Dans notre commune nous avons 866 inscrits sur la liste électorale et 3 inscrits sur la liste électorales complémentaires soit donc 869 électeurs.
Il y a eu 708 votes exprimés, pour être élu il fallait donc obtenir au moins 355 voix.

Ci-dessous le résultat pour les deux listes qui étaient en liste. 34 autres personnes ont eu des voix, toutes moins de 10 voix.

Nombres inscrits 869  
votants 727 83,66%
Blancs ou nuls 19 2,19%
Exprimés 708 81,47%
Abstention 142 16,34%
Candidats Suffrages % exprimés % votants  
Michel Meesseman 556 78,81% 76,75% Liste d'Union Républicaine
Jean-Pierre Barres 552 77,97% 75,93% Liste d'Union Républicaine
Robert Fioretti 535 75,56% 73,59% Liste d'Union Républicaine
Annie Gonzalez 561 79,24% 77,17% Liste d'Union Républicaine
Marie-Elisabeth Guy 554 78,25% 76,20% Liste d'Union Républicaine
Jean-Jacques Llorens 552 77,97% 75,93% Liste d'Union Républicaine
Jacqueline Masson 560 79,10% 77,03% Liste d'Union Républicaine
Sébastien Tomas 550 77,68% 75,65% Liste d'Union Républicaine
Gérard Estaves 559 78,95% 76,89% Liste d'Union Républicaine
Manuel Marcoux 570 80,51% 78,40% Liste d'Union Républicaine
Cécile Martins 564 79,66% 77,58% Liste d'Union Républicaine
Jérome Mercadal 570 80,51% 78,40% Liste d'Union Républicaine
Martial Petit 560 79,10% 77,03% Liste d'Union Républicaine
Anne-Marie Potier 560 79,10% 77,03% Liste d'Union Républicaine
Philippe Roumois 556 78,53% 76,48% Liste d'Union Républicaine
Christine Polo-Calvo 125 17,66% 17,19% Liste Unie
Cyril Le Corf 145 20,48% 19,94% Liste Unie
Isabelle Sauzer 136 19,21% 18,71% Liste Unie
Millan Redondo 145 20,48% 19,94% Liste Unie
Francis Perez 133 18,79% 18,29% Liste Unie
Aurore Polo-Calvo 124 17,51% 17,06% Liste Unie
Christophe Costamagna 131 18,50% 18,02% Liste Unie
Françoise Garelli 137 19,35% 18,84% Liste Unie
Richard Hernandez 129 18,22% 17,74% Liste Unie
Catherine Pereira 130 18,36% 17,88% Liste Unie
Stéfan Loupsans 130 18,36% 17,88% Liste Unie
Sabine Zanin 142 20,06% 19,53% Liste Unie
Maurice Bermudes 128 18,08% 17,61% Liste Unie
Hadj Glamala 122 17,23% 16,78% Liste Unie
Florian Carbonel 128 18,08% 17,61% Liste Unie

 

 

 

 

Elections Municipales 2008

Les élections municipales auront lieu le dimanche 9 mars (premier tour) et le dimanche 16 mars (deuxième tour).

Où se trouve le bureau de vote dans notre village ?

Le bureau de vote se trouvera dans la salle des fêtes du village.  

En savoir plus sur les élections municipales

Notre village est un village de moins de 3500 habitants. Les règles de déclaration pour les candidats et les modalités de modification des bulletins de vote sont particuliers.

Pour en savoir plus vous trouverez ci-après quelques règles de base. Si vous voulez en savoir plus vous pouvez consulter le code électoral ou, c'est plus concis, vous pouvez regarder le document publié par le ministère de l'intérieur pour les élections municipales de 2008 en cliquant ICI. Si ce lien ne fonctionne pas directement, le fichier est accessible depuis ce site internet : http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/les_candidatures/candidatures/view
Il s'agit du mémento à l'usage des candidats dans les communes de moins de 3500 habitants.

Mode de scrutin (extrait des documents publiés par le ministère de l'intérieur)

Les conseillers municipaux des communes de moins de 3 500 habitants sont élus pour six ans au scrutin plurinominal majoritaire à deux tours et sont renouvelés intégralement : nous élisons des gens qui vont gérer la commune pendant 6 ans, il s'agit donc d'un choix important.

Les bulletins de vote peuvent être librement établis ou modifiés par les électeurs : cela signifie que l'on peut rayer des noms sur les bulletins, venir avec son propre bulletin, ajouter des noms, ... bref que chaque électeur peut choisir qui il veut pour bâtir sa liste idéale. Attention : si vous préparez votre propre bulletin pour le mettre dans l'urne, ce bulletin ne doit pas comporter de signe distinctif permettant de déterminer son auteur, il ne doit pas comporter de propos injurieux et il doit être réalisé sur du papier blanc. Il est préférable qu'il ne comporte pas plus de 15 noms de personnes et il faut que ces noms soient lisibles et compréhensibles (juste le nom d'une personne rendra difficile de savoir de qui il s'agit).

Aucune disposition ne réserve la possibilité d’obtenir des suffrages aux personnes ayant fait part de leur candidature, ni ne restreint la possibilité d’être présent au second tour :  cela confirme qu'un électeur peut mettre n'importe quel nom sur un bulletin, au premier tour mais aussi au second tour. Au second tour les candidats déclarés au premier tour peuvent rester en course même si ils n'avaient obtenu aucun vote et de nouvelles listes peuvent être présentes.

Les suffrages sont décomptés individuellement par candidat et non par liste. Pour être élu au premier tour de scrutin, le candidat doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits. Au second tour, la majorité relative suffit. En cas d’égalité de suffrages, le plus âgé des candidats est élu. Pas grand chose à commenter si ce n'est que le dépouillement risque de prendre du temps puisque tout personne nommée sur un bulletin doit voir ses votes comptabilisés, ce n'est que plus tard que sera étudié l'éligibilité ou l'inéligibilité du candidat, déclaré ou non.

Qui peut voter ?

Pour voter il faut être inscrit sur la liste électorale de la commune (citoyen français) ou sur la liste complémentaire (citoyen d'un état membre de l'Union Européenne).

Le jour du vote vous devrez vous présenter au bureau de vote muni de votre carte d'électeur ou d'une pièce d'identité avec photo.

Qui peut être candidat ?

Rappelons tout d'abord que dans les communes de moins de 3500 habitants il n'est pas nécessaire de déposer les candidatures en préfecture.
Pour les communes de moins de 2500 habitants les candidats peuvent se présenter:
  - soit sur des listes complètes comportant autant de noms que de sièges à pourvoir,
  - soit sur des listes incomplètes, 
  - soit en candidat isolé.

Les bulletins de vote peuvent être apportés le jour du scrutin.

Pour être candidat il faut :
- avoir plus de 18 ans le 9 mars à 00h00

- être inscrit sur la liste électorale du village ou sur la liste complémentaire (la liste complémentaire contient les ressortissants de l'Union Européenne qui résident dans la commune)
OU
- être inscrit au rôle d’une des contributions directes de cette commune au 1er janvier 2008 ou justifier devoir y être inscrit à cette date (c'est à dire y être propriétaire d'un terrain, d'une construction, employeur sur la commune (paiement de la taxe professionnelle), ...). Cela est valable pour les citoyens Français mais aussi pour les citoyens d'un pays membre de l'Union Européenne.

Inéligibilité

Certaines fonctions empêchent d'être candidat. Citons en quelques unes (attention la plupart du temps cela concerne des fonctions de l'état à des postes dont dépend le territoire communal, vérifiez sur les sites du Ministère de l'Intérieur pour les détails) : 
- les préfets de région et les préfets dans le ressort où ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins de trois ans, et les sous-préfets, les secrétaires généraux de préfecture, les directeurs de cabinet de préfet, les sous-préfets chargés de mission auprès d’un préfet et les secrétaires généraux ou chargés de mission pour les affaires régionales dans le ressort où ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins d’un an
- les agents salariés de la commune
- Les comptables des deniers communaux agissant en qualité de fonctionnaire et les entrepreneurs de services municipaux 
- Les membres des tribunaux administratifs et des chambres régionales des comptes
- Les directeurs de cabinet du président du conseil général et du président du conseil régional, les directeurs généraux, les directeurs, les directeurs adjoints, chefs de service et chefs de bureau de conseil général et de conseil régional

Qui peut être élu ?

Les candidats déclarés ou non peuvent être élus. En effet les textes disent : "La circonstance qu’une personne ne se soit pas portée candidate ne fait pas obstacle à son élection si elle obtient le nombre de suffrages requis."

On pourrait penser que tout candidat peut être élu, cela n'est en fait pas le cas. En effet il existe des cas d'incompatibilité ou des limitations qui peuvent faire qu'un élu ne puisse le rester :

- un candidat peut être élu dans plus plusieurs communes, il doit alors faire un choix
- un candidat peut avoir une autre fonction, départementale ou régionale ou européenne, non cumulable, il faut alors qu'il fasse un choix
- Il ne peut y avoir plus de 4 élus dans un conseil municipal qui ne résident pas dans la commune
- le nombre d’ascendants et descendants en ligne directe, frères et soeurs, qui peuvent être simultanément membres du même conseil municipal est limité à deux
- Un ressortissant d’un État de l’Union européenne autre que la France ne peut être conseiller municipal en France et membre de l’organe délibérant d’une collectivité territoriale de base dans un autre État de l’Union européenne (c'est l'application de la règle "nul ne peut être élu dans deux conseils municipaux")

Un élu non candidat, c'est à dire élu car son nom a été rajouté sur des bulletins, peut se trouver être non éligible. Un élu candidat ne peut en théorie pas se trouver en condition d'inéligibilité, si cela était le cas, le résultat du vote peut être remis en question puisqu'il n'aurait pas du être candidat.  

Est il possible de voter pour une personne non candidate ? Peut on rayer des noms sur les listes ? Peut on proposer sa propre liste ? Peut on ajouter des noms sur les bulletins ?

Les bulletins de vote peuvent être librement établis ou modifiés par les électeurs. Il est tout a fait possible de rayer les noms d'une liste pour les remplacer par d'autres noms, de bâtir sa propre liste de noms (attention pas plus de 15 noms, papier blanc, noms lisibles et compréhensibles (on doit pouvoir déterminer avec précision quelle est la personne nommée), pas de signes de reconnaissance)), de mixer sur une liste des candidats de plusieurs listes, ... bref OUI on peut voter pour toute personne que l'on pense à même d'être un conseiller municipal actif et de valeur pour la commune.

Un bulletin comportant plus de 15 noms est valide mais seul les 15 premiers noms du bulletin sont comptabilisés. Une enveloppe de vote comportant 15 bulletins avec chacun un nom différent est valide mais si elle comporte 16 bulletins avec 1 nom l'enveloppe est non valide.
Un bulletin avec seulement 1 nom est valide.

Si vous ajoutez des noms à un bulletin, mieux vaut faire attention à ne pas mettre le nom de personnes non éligibles, cela ne servirait à rien.

 

 

En vélo à travers l'Eurasie

Il sont partis il y a plus d'un an sur leurs bicyclettes pour parcourir l'Eurasie et ont déjà roulé sur plus de 15000 kilomètres.
"Ils" ce sont un garçon et une fille, Gaël et Elena, un Français et une Russe.
L'Eurasie est d'une grande diversité culturelle et le but de cette équipe est d'aller à la rencontre des gens de tous ces pays: de l'ancienne Europe à la Mongolie en passant par la Russie, la Chine, le Népal, l'Inde, le Pakistan, ...  tant de coutumes, de modes de vie, de couleurs si différentes !

Pendant leur périple ils font une étude pour l'ICOMOS (voir ci-dessous) et font beaucoup de photographies, de très belles photographies.

Pour découvrir ce projet, voir le voyage effectué et ce qui reste à effectuer, découvrir des photographies sublimes, lire le récit de leurs journées, visitez leur site Internet : http://www.commonlife.org/

En ce début décembre Elena et Gaël ont publié un calendrier 2008 avec des photographies qu'ils ont prises en Chine, au Népal, en Inde et au Pakistan.
Si ce projet vous semble digne d'intérêt, n'hésitez pas à acheter un calendrier, cela aidera Elena et Gaël. Pour acheter un calendrier envoyez un mail au Webmaster (lien en bas de page) ou vous pouvez utiliser le bon de commande disponible sur le site Commonlife.org (cliquez ICI) ou vous adresser aux diverses personnes citées dans le bon de commande.

L'ICOMOS représente "le Conseil International des Monuments et des Sites, organisation non gouvernementale chargée de la conservation et de la promotion du patrimoine architectural ainsi que des sites historiques; expert de l'UNESCO, il constitue un lieu d'échanges entre les professionnels, et l'une de ses activités consiste à rassembler, évaluer et diffuser l'information sur les principes, les techniques et les politiques de conservation".

 

ADSL : Internet à haut-débit 

 

Le central téléphonique qui couvre le village d'Orgueil permet de disposer de l'ADSL, du Re-ADSL, de l'ADSLS2 et de l'ADSL Max. Cependant la plupart des maisons de la commune sont situées loin du central téléphonique, ce central est en effet situé à Labastide Saint-Pierre, aussi ne pas espérer avoir du très haut débit, la moyenne du débit descendant sur la commune devant être entre 3 et 5 Mbit/sec. Certaines maisons ne peuvent d'ailleurs pas espérer plus du 512 Mbit/sec, quelques rares points de la commune sont limites pour l'ADSL et peuvent se voir refuser un abonnement même par Orange du fait de la faiblesse de la ligne et de la distance avec le central.
Le central est compatible avec une offre ADSL nu, c'est à dire à un abonnement uniquement ADSL sans abonnement téléphonique classique : Orange, 0telecom, Alice, Club Internet et d'autres proposent cet abonnement. 

 

Avant de souscrire à certaines offres alléchantes vérifiez que vous êtes bien éligibles à toutes les options et que le commercial qui vous fait l'offre n'est pas en train de vous vendre l'impossible. Pour cela vous pouvez utiliser le site de Degrouptest ou le site de Ariase ou le site de Zoneadsl  (il y en a d'autres) . Si vous désirez vous abonner auprès de Free, vérifiez de préférence sur le site de Free (clic ICI) si votre ligne est éligible. Certains FAI peuvent aussi avoir des possibilités qui n'apparaissent pas sur ces sites et il faut donc les contacter.

 

Le site Degrouptest vous donne la distance entre votre domicile et le central téléphonique et une estimation du débit maximum que vous pouvez obtenir ainsi que les diverses options que peuvent vous proposer les FAI. Rien ne sert de choisir un "débit max" quand on ne peut avoir plus de 2MBits/sec de débit, cela peut même empêcher le fonctionnement de certaines "box". Il se peut que le résultat soit erroné car il dépend des informations fournies sur le central mais dans l'ensemble les résultats pour notre commune semblent fiables. Le site Ariase vous donnera une courbe de l'affaiblissement de votre ligne, utile pour savoir si votre débit est bon ou pas.

 

Sachez que pour l'instant la commune d'Orgueil n'est pas dans une zone dégroupable et que, à priori, vous ne pourrez pas obtenir la télévision par ADSL. Si un commercial vous propose des forfaits nécessitant d'être dans une zone dégroupée, méfiez vous et vérifiez bien avant de prendre un engagement. Bien que notre central n'apparaisse pas pour l'instant dans les centraux qui seront dégroupés prochainement, il se pourrait que le dégroupage soit pour bientôt car deux fournisseurs, Free et Club-Internet, ont commencé à démarcher leurs abonnés même si les cartes des zones qui seront dégroupées prochainement ne laisse rien apparaître... une affaire à suivre.

 

Quelques habitants de notre village ont fait les frais de commerciaux peu scrupuleux qui ont "vendu" des possibilités qui n'existent pas et pour certains d'entre eux rien ne fonctionnait. Au prix des communications des "hot-lines", mieux vaut éviter, car même si vous arriverez à récupérer l'argent de l'abonnement et de l'installation (il faudra insister beaucoup), il est plus difficile de se faire rembourser les communications téléphoniques.

 

Portail Tarn & Garonne                                                                                                                       www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Pour contacter le WEB Master

   

Infos légales